Pas encore inscrit ?!

MAEDA ATSUKO QUITTE LES AKB48 !

Posté par @admin le mardi 27 mars 2012

Voilà une nouvelle qui risque de faire la une des journaux japonais de demain, Maeda Atsuko, le visage des AKB48 a annoncé, lors du dernier concert au Saitama Super Arena, qu’elle quittait le groupe. La date de son départ n’a pas encore été annoncée.

Comme souvent dans les groupes d’idoles, les membres quittant le groupe ne parlent pas de départ mais bien de diplôme. Voici donc le discours de graduation de la belle Acchan :

Je suis un membre de la première génération et je suis dans le groupe depuis mes 14 ans. C’était ma vie. C’était une grande décision. Et je vais prendre une nouvelle grande décision : je vais être diplômée des AKB48/

J’ai causé beaucoup de soucis à cause de mes sauts d’humeur, mais grâce à l’aide de tout le monde, je suis encore ici aujourd’hui. Faire un concert au Tokyo Dome était mon rêve depuis mes 14 ans.

Maintenant que ce rêve devient réalité, à mes 20 ans, il faut que je commence à travailler pour mon prochain rêve.

J’ai travaillé dur pendant ces six années et demi. Il faut que je me prépare à atteindre mon prochain rêve à l’âge de 20 ans. Je suis anxieuse et inquiète car je ne sais pas ce qui va arriver, mais il faut que je le fasse. Aucun détail n’a encore été décidé.

Voici une nouvelle qui devrait fendre le coeur à plus d’un fan des AKB48, il y a fort à parier que le concert au Tokyo Dome sera son dernier, une raison de plus pour pas le rater !

Mais la véritable question reste : que faire lorsque l’on a 20 ans et que l’on est la personnalité la plus populaire du groupe le plus populaire et le plus vendeur du Japon ? Que faire lorsque son dernier livre photo est le livre photo le plus vendu de l’histoire de son pays ? Vers quoi se diriger lorsqu’on est l’idole préférée de tout un pays et que l’on quitte le groupe qui lui a permis d’obtenir tout ça ?

Comment vous sentez vous aprés avoir lu cet article


© 2011 Japan Vibes. All rights reserved. Japan Vibes utilise le framework Wordpress pour l'édition de ses articles.

Japan Vibes