Pas encore inscrit ?!

JESUS CHRIST AURAIT-IL VÉCU SES DERNIÈRES ANNÉES AU JAPON ?

Posté par @admin le vendredi 17 février 2012

Derrière ce titre particulièrement étrange se tient une croyance provenant d’un village d’Aomori. Les habitants ont même conservés et entretenus sa tombe.

Dans une des terres les plus éloignées du nord du Japon se dresse une croix, dans un lieu appelé Christ’s Grave, non loin du village de Shingo. Jesus Christ ne serait donc jamais mort sur la croix ?

Même si l’histoire ne se base sur aucun fait historique, ça n’en reste pas moins une histoire très soignée dans ses détails !

UN MERVEILLEUX ENDROIT POUR MOURIR

C’est un fait, le Christ à choisi un magnifique endroit pour mourir ! Le village se trouve en plein coeur du Japon rural, dans une zone où, lorsque le printemps arrive, les différentes nuances de verts feraient perdre la tête au plus chevronné des peintres.

Le petit village de Shingo (autrefois Herai, à une phonème près du mots Heburai, signifiant hébreux en japonais) est entouré de fermes, elles-mêmes entourées de forêts.

Les tombes (oui, au pluriel car son frère Isukiri est lui aussi enterré là) et le musée qui les accompagne se trouvent dans un bosquet à l’abri du soleil qui passe timidement au travers des feuilles d’arbres.

MAIS COMMENT, ET QUAND, LE CHRIST SERAIT-IL ARRIVÉ LÀ ?

Selon la croyance locale, le Christ se serait rendu deux fois au Japon. La première fois étant durant les années perdues du milieu de sa vie. Il se serait retrouvé à l’ouest de Tokyo pendant un petit temps avant de retourner au Moyen Orient et vivre la suite de sa vie.

Il aurait échappé à la crucifixion grâce à son frère qui aurait pris sa place en se faisant passer pour le Christ. Jesus a ensuite entrepris un long voyage avec la dépouille de son frère pour regagner le Japon, passant par la Sibérie et l’Alaska pour arriver au port de Hachinohe et s’établir à Shingo.

Après ce long voyage, le Christ a épousé une magnifique jeune femme, Miyuko et est devenu père de trois filles avant de mourir de vieillesse à 106 ans.

Ce qu’il a fait pendant son périple en Sibérie et en Alaska, nul ne le sait, mais le fait qu’il y soit passé est inscrit à jamais dans son testament laissé dans le village de Shingo.

Si vous vous rendez-sur place un jour, n’hésitez-pas à goûter le sake Kiristo no haka, une variante de l’eau changée en vin, vendue dans le modeste magasin de souvenirs.

Comment vous sentez vous aprés avoir lu cet article


© 2011 Japan Vibes. All rights reserved. Japan Vibes utilise le framework Wordpress pour l'édition de ses articles.

Japan Vibes